CYCLALG est un projet de R+D+i qui a pour objectif de développer et de valider divers processus technologiques ayant pour objectif d’améliorer la rentabilité économique et la durabilité environnementale du processus d’obtention de biodiesel à partir de la culture de microalgues.

CYCLALG s’appuie sur la culture hétérotrophique de microalgues comme stratégie nécessaire pour accroître la productivité en huile et améliorer ainsi la rentabilité du processus.

Le projet s’inspire des principes de la bio-économie circulaire pour tenter d’améliorer la valeur de la biomasse de microalgues au moyen d’un usage efficient des ressources et de l’allongement de la vie utile des déchets.

Pour cela, CYCLALG envisage un schéma circulaire pour la production de microalgues qui intègre les déchets organiques dérivés du traitement de la propre biomasse (à côté d’autres déchets agro-industriels) comme nutriments dans le processus de culture.

De plus, CYCLALG vise à valoriser intégralement la biomasse algale en obtenant divers sous-produits d’intérêt pour l’industrie chimique, énergétique et agroalimentaire, ce qui favorisera l’exploitation des microalgues dans un schéma de bioraffinerie.

Afin d’assurer un flux efficient de ressources et de produits et d’optimiser les aspects environnementaux du processus global, le projet prévoit une analyse de cycle de vie des différentes voies de revalorisation des déchets.

Le projet CYCLALG comprend sept Actions à Validation immédiate concernant les technologies développées à travers la collaboration avec des entreprises appartenant à divers secteurs industriels, ainsi que  diverses Actions à Diffusion directe, par le biais de séminaires et d’ateliers, afin de garantir le caractère public des résultats.

Enfin, CYCLAG vise aussi à s’inscrire dans une démarche de Symbiose Industrielle sur le territoire POCTEFA. Dans ce but, une activité a été prévue pour identifier les interrelations et les synergies possibles entre les entreprises susceptibles de s’impliquer dans l’usage et la valorisation des produits et des déchets dérivés d’une bioraffinerie d’algues.

Diagramme du projet
Diagramme du projet

 

À l’accomplissement des objectifs de CYCLALG  participe un consortium multidisciplinaire constitué de 6 entités transfrontalières qui complètent mutuellement leurs domaines de spécialisation en apportant les connaissances, les outils et les ressources nécessaires pour boucler le schéma de travail présenté dans le projet.

Prévu pour une durée de trois ans, CYCLALG dispose d’un budget de 1,4 million d’euros, cofinancé à hauteur de 65% par le Fonds Européen de Développement Économique Régional (FEDER) par le biais du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020).